Stylo Rouge sans colère...

Stylo Rouge sans colère...

( Le blog d'un ancien Enseignant qui a repris du service à l'insu de son plein gré...)


Argent nerf de la guerre ...

Publié par alain l. sur 20 Janvier 2019, 14:26pm

Catégories : #idées, #solidarité, #actions

Une idée d'Arnaud M sur le groupe FB  des stylos rouges relayée par Alexander :

Modalité d’action : L’argent est le nerf de la guerre
Aujourd’hui nous sommes 65311 stylos rouges.
Si nous faisons tous grève un jour prochain, nous aurons tous une retenue sur salaire d’environ 100€ (en gros 1/20 de votre salaire, je ne mets que 100€ ici pour simplifier ma démonstration)
Soit 65311 * 100 = 6 531 100 d’économe pour l’état. Et oui vous avez bien lu ECONOMIE de plus de 6 millions car pour les enseignants de lycées et de collèges, notre absence ne gêne en rien l’état, les gamins sont autonomes à cet âge-là. Pour les PE, votre absence sera soit compensée par votre commune qui devra garder les enfants(service minimum), soit par vos collègues non-grévistes qui vont se partager vos élèves (et peut-être vous maudire).
Par contre, je propose le schéma suivant :
Nous allons tous en cours et nous reversons notre journée de salaire intégralement à une association (resto du cœur où autre à définir). Dans l’idéal tout le monde à la même assoc pour rendre le mouvement visible.
Quelle est la valeur ajoutée :
1) Vous êtes tous surement imposable, votre dont sera déductible de 75% de vos impôts, donc vous ne perdrez sur l’année que 25€ pour cette action et pas 100€ comme en cas de grève.
2) L’état lui ne gagne pas 6 531 100 € mais perds dans cette action 75% de ce montant, soit la rondelette somme de 4 898 325€ (ce qui fait un différentiel de 11 429 425€)
Vous voyez où je veux en venir ! L’argent est le nerf de la guerre, arrêtons de perdre de l’argent et d’en faire gagner à l’état, inversons les rôles il est temps. Commençons à faire perdre de l’argent à l’état et il nous écoutera.
3) En reversant tous à la même assoc, on peut être visible par les médias, ils vont sauter sur l’occas pour parler de cette initiative et surtout nous écouter.
4) L’opinion public qui nous voit souvent comme des feignants et des parasites « risque » de plus être de notre côté si on ne les gène pas dans leur quotidien avec notre grève (RTT pour certains parents dans le primaire)

En perdant plus de 11 Millions pour une seule journée d’action, on peut commencer à nous écouter.
Imaginez si on est amené à en faire une seconde, voire une troisième
Pour vous : -25 € x2 ou x 3
Pour l’état : - 11Millions x2 ou x3
Qu’en pensez vous ???

                                   (Mon avatar: il n'y avait pas possibilité de choisir une barbe blanche ...)

 Pour ma part lorsque j'ai débuté dans l'EN comme Instituteur-Educateur il était difficile de faire grève puisque l'ENP dans lequel je travaillais était un internat ...et que donc lorsque les Profs étaient grévistes dans la journée nous devions prendre en charge les élèves à tour de rôle...

La coutume était de ne pas nous déclarer grévistes et de verser une journée de salaire au Syndicat ... comme "preuve" de notre solidarité avec les grévistes...

Mais bien sûr nous n'apparaissions pas alors dans le nombre de grévistes...

Nous avons aussi plusieurs fois fait des dons à des Associations ...

D'ailleurs, je continue sur Le Réveil ....

Ce blog n'est en aucun cas un blog officiel des Stylos Rouges en colère angry...

Le blog officiel c'est là:

(cliquez sur le logo...)

Et ici, le choix des articles et de leur contenu est subjectif et n'engage donc que moi wink...

(Cliquez sur l'image pour en savoir plus...)

Pourquoi stylo rouge sans colère ?

 

 

alain...

 

Ce blog respecte la charte :

Les commentaires sont modérés pour l'instant à posteriori cool ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
J'avoue avoir un regard différent sur le jour de grève, si en suivant le raisonnement, tous les enseignants faisaient grève le même jour, ce 100% serait médiatisée certainement. Après, pourquoi pas chercher des idées originales, mais le don déductible des impôts, c'est quelque part de l'argent public qui finance les dons, et il faudra donc trouver de l'argent public ailleurs....
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents