Stylo Rouge sans colère...

Stylo Rouge sans colère...

( Le blog d'un ancien Enseignant qui a repris du service à l'insu de son plein gré...)


Co-narro-virus (...)

Publié par alain l. sur 12 Mars 2020, 09:56am

Catégories : #printemps des poètes, #courage

Quand on voit c'qu'on voit,
et qu'on sait c'quon sait
on a bien raison
d'penser c'q'on pense
et pi d'ne rien dire.

La Madeleine Proust

 

Difficile à Gérer,

Le Printemps des Poètes,

Pour un Cerveau qui ébullitionne,

à la  recherche de son Point G (..)

 

Alors pour commencer,

Une simple revue de presse,

Des liens à Co-giter pour après (...)

Quand CE Printemps sera terminé ...

 

[...]

 

[Charge COGNITIVE... on dit aussi MENTALE !]

" Cette définition est donc relativement éloignée de celle rapportée par les médias ces dernières semaines, à savoir : « l’effort cognitif de penser à demander à son conjoint d’aider à la maison car ce dernier n’en prend pas l’initiative ».

Ce retour aux origines du concept de « charge mentale » a son importance, dans la mesure où avant de se demander comment s’en libérer, il faut dans un premier temps se mettre d’accord sur ce qu’est ou n’est pas cette « charge mentale ». A titre de comparaison, lors d’une démarche diagnostique en santé mentale (identifier chez un patient un trouble de l’humeur, un trouble anxieux, une schizophrénie, un trouble de l’attention, etc.), les professionnels de santé se fient à un certain nombre de symptômes cliniques, certes arbitraires, mais dont la recherche sémiologique permet d’y associer un protocole de soin appuyé par des recommandations sanitaires. Le concept de « charge mentale » n’ayant été soumis qu’à peu (voire pas) de recherche, on ne peut donc pas encore proposer de solutions pour s’en libérer sans en définir plus concrètement les contours. Dans le même genre, on peut lire et entendre régulièrement dans les médias le terme « pervers narcissique ». Un peu comme la « charge mentale », le concept de « pervers narcissique » ne correspond à rien de valide en santé mentale, il est joyeusement utilisé alors que personne ne sait vraiment ce que cela veut (sérieusement) dire.

[...]

 

Beaucoup de pistes  à explorer ici:

Une vulgarisation sans donner à l'insu de mon plein gré aucun sens péjoratif à ce mot bien sûr...

[Temps INFINI...]

"Votre temps est infini"  de Fabien OLICARD...
De bonnes choses à retenir surtout lorsqu'on lit le livre entre les lignes ...en lui appliquant en miroir certaines méthodes qu'il prône dans ses vidéos...
On en reparlera ...
Juste la conclusion du livre...

" Je suis la preuve que l'on peut être un paresseux hyperactif. Vous partez nécessairement de moins loin que moi, vous pouvez maintenant avoir du temps à l'infini...car votre temps est infini ! A chaque seconde que vous utiliserez comme vous le voulez vraiment, sachez que je serai fier de vous !

Tic-tac...

Tic... tac

 Ici, le choix des articles et de leur contenu est subjectif et n'engage donc que moi wink...

(Cliquez sur l'image pour en savoir plus...)

Pourquoi stylo rouge sans colère ?

alain...

Ce blog respecte la charte :

(cliquez sur le logo...)

Les commentaires sont modérés à posteriori cool ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents